rencontres politiques mariage rencontre marocain

site rencontre liban Vous avez été très nombreux à lire et commenter rencontre rosheim. Le sujet semble vous passionner. On va donc continuer à parler musique et business, puisqu’au fond c’est bien de cela qu’il s’agit…

rencontre ado 14 ans Aujourd’hui, il existe plusieurs possibilités pour écouter de la musique. Si l’on devait “catégoriser” ces “profils” d’écoute, nous pourrions les distinguer ainsi : “fixe”, “nomade”, “off-line” et “On-Air”. La loi anti piratage voudrait préserver cet équilibre, mais de nouveaux usages semblent la rendre obsolète avant même qu’elle ne soit votée.

prostituée mireval Quels sont ces usages et comment faire pour adapter l’industrie du disque aux nouvelles évolutions de diffusion ?

État des lieux

qui a deja fait des rencontres sur internet Le modèle rentable et défendu jusqu’alors était essentiellement Off-line, c’est-à-dire sans passer par internet :

  • Écoute fixe en offline pour les K7, CD ou DVD
  • Écoute nomade en offline : baladeurs CD

andré robitaille rencontres paranormales Le marché était “simple” : on payait un support CD et on pouvait librement l’écouter chez soi sur chaîne Hi-Fi, ou l’écouter en balade sur autoradio, baladeur CD…

prostituee auxerre hadopifixenomade1

site de rencontres corse Musique mobile gratuite

rencontre mensuelle Il existe cependant un moyen d’écouter de la musique gratuitement de façon fixe ou mobile : la radio (ON Air).
L’inconvénient : on ne choisit pas le programme.  Au mieux, on peut changer de radio pour trouver une chaîne qui nous correspond. L’industrie du disque ne se plaignait pas de cette gratuité offerte aux utilisateurs puisque c’est la radio qui payait des droits de diffusion.

femme arles Dans ces deux cas, les maisons de disques et artistes étaient rémunérés.

Les années 2000… Tout buggue pour l’industrie du disque !

rencontres astro printemps La technologie avançant, les baladeurs deviennent MP3, les chaînes Hi-fi USB ou simple Dock iPod sur enceintes. Le public se voit contraint de convertir des CD en MP3 pour alimenter ses nouveaux appareils nomades. L’industrie du disque n’ayant pas vu la nouvelle demande du consommateur, et internet aidant, il devient plus facile d’aller télécharger directement sur les réseaux P2P “ses” musiques que d’aller dans un magasin chercher un disque et le compresser pour pouvoir l’écouter. Je ne parle même pas de l’aspect gratuité.

a la rencontre des chevaliers Aujourd’hui, des boutiques “dématérialisées”, iTunes Music Store par exemple, proposent de la musique en digital, mais les habitudes de téléchargement gratuit sont ancrées.

wie bezoekt prostituee Seule solution envisagée par l’Etat, la répression : sanctionner et suspendre après plusieurs avertissements, la connexion internet d’un “pirate” récidiviste (chat cahors).

rencontre tignieu jameyzieu Malheureusement, c’est une fausse bonne idée, car les lignes ont déjà bougé et le marché n’est plus là.

Arrivée du On-Line

rencontre fontenay aux roses Nous assistons aujourd’hui à une vraie révolution numérique avec l’arrivée de la musique On-Line : Streaming pour les intimes. A quoi bon télécharger puisqu’on peut tout écouter gratuitement sur internet en temps réel ?

rencontre a xv 30 septembre 2012

pere celibataire rencontre image-40

rencontre femme sexe six fours les plages Des sites spécialisés comme rencontre femme 65 70 ans ou plus récemment magazine rencontre maroc proposent l’accès à des bibliothèques monstrueuses. Les musiques ne sont “théoriquement” pas téléchargeables … Les revenus générés sont partagés avec les sociétés d’ayant-droits.

site de rencontre viva Il faudra très peu de temps pour que ces bibliothèques online soient directement accessibles sur nos consoles de jeux, télévisions ou média centers en général.

rencontre ohain hadopifixenomade2

site select rencontre

club rencontre buxerolles

jw.org site de rencontre Ironie du sort, la licence globale refusée lors de DADVSI et la loi HADOPI deviennent obsolètes, puisque ce sont des annonceurs privés qui la payent indirectement et non pas l’utilisateur comme initialement prévu.

extraterrestre rencontre du troisieme type Le public payera simplement pour ne plus avoir de publicité sur ces différents portails. Une fois de plus, le marché l’a emporté sur le législatif.

Demain…

rencontre claude dubois crystal miller L’avenir se fera sur le seul marché encore vierge (faute de technologie) : le online nomade. Radio Nova sur iPhone ou encore Deezer expérimentent ce marché avec des applications spécifiques, mais les réseaux GSM ne permettent pas encore d’avoir un débit suffisant pour profiter pleinement de ces services.

nouvelobs rencontre Une fois que l’écoute ONline fixe ou nomade seront en place, le téléchargement deviendra marginal et quoi qu’il en soit non viable. Alors faire voter de force une loi contre un système de téléchargement qui ne perdurera pas, est-ce bien raisonnable ?

What else ?

starstruck rencontre avec une star chanson paroles Une industrie qui n’a pas su anticiper le marché, un état abusé par des lobbies agonisants, des lois qui arrivent trop tard… Et si le meilleur moyen de sauver la musique était de la laisser vagabonder et s’adapter ?

sophie marceau une rencontre Pour finir cet article, voici deux définitions tirées de Wikipedia … à méditer.

turbo rencontre “forum prostituees lyon Révolution” : On appelle révolution tout changement ou innovation qui bouleverse l’ordre établi de façon radicale dans un domaine quelconque.

sequence rencontre du troisieme type “site de rencontre fan de michael jackson Innovation” : On entend par innovation technologique de produit la mise au point/commercialisation d’un produit plus performant dans le but de fournir au consommateur des services objectivement nouveaux ou améliorés. Par innovation technologique de procédé, on entend la mise au point/adoption de méthodes de production ou de distribution nouvelles ou notablement améliorées. Elle peut faire intervenir des changements affectant – séparément ou simultanément – les matériels, les ressources humaines ou les méthodes de travail.



  • 5 Commentaires

    1. chanson notre rencontre on 24 March 2009

      rencontre naturaliste midi pyrénées La suite du premier billet sur Hadopi est tout aussi réussi et pédagogique que le premier. Tu continues de poser clairement le problème et de donner des pistes pour l’avenir. Récemment, j’ai également testé Spotify et l’application m’a beaucoup plu. Autant par son ergonomie (proche de celle d’iTunes) que par son catalogue qui devrait rapidement grossir et son intégration avec last.fm !

      rencontre maghreb msn J’aime beaucoup cette idée de laisser la musique évoluer et que les artistes et consommateurs fixent eux-mêmes naturellement les règles. Je suis un peu moins optimiste sur le devenir de cette idée car les lobbies, bien que réfractaire à toute REVOLUTION sur leur secteur, ont encore bien du pouvoir sur le marché.

      calendrier rencontres pro d2 D’ailleurs, si j’étais mauvaise langue, j’oserai dire que le président assure le revenu de son ménage (et celui de sa femme) après son mandat et que de multiples conversations sur l’oreiller avec son épouse le pousserait à défendre cette loi archaïque et ridicule … mais je ne le ferai pas, bien entendu ! ;)

    2. le monde rencontres d arles L’histoire nous démontre que la France a toujours eu une position ambivalente face aux droits d’auteurs et à la création artistique; elle est la première a avoir en quelque sorte verrouiller et contrôler la circulation des idées et des œuvres

      site rencontre non payant tunisie 1537 :Création du dépôt légal par François 1er
      Tous les imprimeurs et libraires doivent déposer à la Bibliothèque Royale un exemplaire de chaque livre imprimé et mis en vente dans le royaume.
      Cette loi a pour but de protéger la propriété des auteurs, de conserver à long terme le patrimoine littéraire, mais aussi de CONTROLER les publications.
      sous Napoléon, Il permet un contrôle stricte des ouvrages imprimés, ceux-ci pouvant être saisis par l’Etat qui opérait à cette époque une censure sévère.
      certes l’industrie des biens culturels ne souhaite pas nécessairement censuré la production

      gagner une rencontre avec bruno mars mais problème est qu’il s’avère plus difficile d’exercer tout contrôle ou monopole dans l’ère du numérique.
      L’industrie de la musique se sert de cette héritage culturel historique.. et pour le coup la propriété intellectuelle a bon dos.. Jubox disait plus haut “les lobbies, bien que réfractaire à toute REVOLUTION sur leur secteur, ont encore bien du pouvoir sur le marché.”
      l’animal blessé semble prèt à tout prés à tout pour contrôler le web, que ce soit saisir la loi ou inventé des modèles à sa sauce. je ne pense pas que les exemples tels MyMajorCompany soient une réelle alternative à ce modèle qui en soit nous ramène aux même problématiques (liées à l’argent)..
      j’ai la même conclusion que toi Fred !

      oudste prostituee gent Musqique gratuite et un steack frite !
      please!!

    3. www rencontre yahoo Hadopi, ouf mais c’est pas trop tôt…

    4. Youz on 19 April 2009

      site de rencontre geekette Deezer est à mon sens une très bonne solution au problème “comment gagner de l’argent avec un enregistrement numérique d’une création musicale”. (c’est bien ça le problème dans l’histoire non ?)
      Deezer se faisant de l’argent par le biais de la pub, en reverse une partie aux auteurs.
      En plus avec l’informatique la répartition peut être exacte et juste. Pas comme avec le système actuel où la répartition ne se fait que sur les ventes de cd …
      Tant que Deezer ne prend pas 90% des bénéfices, tout le monde est content !
      C’est pas nickel ?

    5. Alain55 on 29 May 2009

      chat rencontre gatineau Le support fixe d’antan n’empêchait en aucun cas de faire des copies sur cassette audio, comme on le fait avec les graveur de CD aujourd’hui, donc nous étions déjà dans l’illégalité. Le problème aujourd’hui est que certains artistes glandeurs qui ne font pas ou peu de scène, trouvent commode de vivre deux ou trois ans sur une création mais ce temps là est hélas révolu. Enfin ce n’est pas à l’internaute de se casser la tête, pour trouver la solution au problème financiers des sociétés d’édition qui se gavent de toute manière. Si les internautes préfèrent télécharger de bonnes musiques sur internet, ce n’est pas forcément au détriment des artistes français, qui entre nous sont totalement inconnus hors de l’hexagone, à part quelques rares sujets ou encore les valeurs sures du passé comme Aznavour mais ceci est une autre histoire. Le fond du problème est peut être que HADOPI va permettre de mieux préparer les moutons que nous sommes à la loi liberticide LOPSI, au fait à quoi sert le CNIL?

    commenter cet article

    venus mars se rencontre

    rencontre pret de chez soi

    easy rencontre amiez

    prostituée stockholm

    rencontre coutances

    dragon ball z goku rencontre goten

    prostituée statistique